Baby Girl

Novembre. Son ciel gris. Sa déprime.
Rajoute à ça un environnement pas du tout glamour, tu es au bout du rouleau. Bienvenue dans ma vie.
Qui dit Novembre, dit préparation des festivités de fin d’année. Enfin pas pour moi, mais le reste du monde visiblement oui. Ma boite aussi. Cette année, elle fête ses 20 ans. Oui, on fait les anniversaires des SSII maintenant. Toi, ta mère t’achète un pyjama pour tes xx ans, mais ta boite elle organise une fête de dingues pour ses 20 ans.  Deal with it.

Il existe des gens qui A-DO-RENT ce genre de beuveries soirées. On appelle ça des alcooliques mais je ne juge pas. Ils sont malades. Ou ils aiment leurs collègues / chefs / employeurs. Eux, je les JUGE A FOND! SHAME ON YOU  !

shame

Et il y a les autres. Moi, mais pas que.
Je n’aime pas spécialement les gens. Et encore moins les collègues.  Je ne bois pas. Je ne supporte déjà pas leurs discussions sobres pendant la pause déjeuner commune que j’essaye d’esquiver régulièrement. Les histoires de travaux à la maison, de cours de judo du petit dernier, de crédit pour acheter l’appartement / maison de rêves, et j’en passe, JE M’EN FOUS.  Quand je dois subir ça, je mets mon masque « sourire forcé » et j’attends que ça passe.

sourire-force

Il est franchement usé ce masque, maintenant.
Alors imaginez une soirée entière, avec leurs sujets de conversation complètement foireux. En général, j’essaye de me forcer, un an sur deux (oui, ok, je croyais encore en une chance d’évolution). Donc, normalement je devrais y aller. Sauf que non.

Donc quand le mail annonçant la fiesta et demandant une réponse rapide pour réserver est arrivé, je me suis empressée de le supprimer pour avoir l’esprit tranquille.
C’est sans compter sur les relances quasi hebdomadaires depuis.

« Dépêchez vous pour vous inscrire, parce qu’on va inviter nos clients! »
WHAT ?? Tout le blog sera présent ?

hellno

 

« Vous êtes nombreux à ne pas avoir répondu. Merci de me donner une réponse rapidement, ça serait sympa« .

« Répondez même si vous ne venez pas ».

Si un mec ne la rappelle pas après un rencard, j’ose pas imaginer les messages qu’elle doit laisser…

Donc la semaine dernière, j’ai du me rendre à la maison mère. Je me suis dit, un vendredi pendant l’heure du déjeuner, je divise par deux le nombre de bises à faire…
Mais non.

Ils étaient quasiment tous là. Le PDG. Mon chef. Tous.

J’esquive au maximum les sujets qui fâchent, en faisant les plus belles acrobaties tel His Airness Michael Jordan.
Jusqu’à la dernière minute.
J’avais la main sur la poignée de la porte de sortie. Et là :
« – Au fait, tu viens aux 20 ans?
– euh, c’est à dire… ?
– La soirée, de la boîte. Tu viens.
– Ah, j’ai pas déjà répondu ?
– Non. Tu viens.
– Non je crois que je….
– Si tu viens. C’est quoi ton excuse?
– De toute façon c’est trop tard pour répondre là ? C’est dommage, je…
– Nan tu peux encore répondre. Allez viens, en plus t’as vu l’endroit est sympa! Et puis tu peux venir avec ….. enfin…. avec… ta moitié  »

Mes yeux ont crié « NTM ».  J’ai juste dit : »ah oui c’est sympa »…

Sympa.
Visiblement c’est LE critère IMPORTANT. En 20 minutes de visite chez eux, tout le monde n’avait que ce mot à la bouche.
Ta prochaine mission : « Oh tu verras l’équipe est sympa. Ya une bonne ambiance, c’est vraiment sympa. »
Que çà soit toujours à l’autre bout de la région (on en reparlera), que ça soit ENCORE un remplacement, qu’à aucun moment je n’ai demandé à faire cela, on n’en parle donc pas. Ne sois pas vulgaire enfin. On te dit que c’est SYMPA. Ah et eux ils sont tellement sympa qu’ils viennent tout le temps aux soirées de la boîte. Si. On m’a sorti cet argument.

« – Ta dernière mission là? T’as bossé avec Rouy ? Oh il est sympa, ça s’est bien passé avec lui ? »

no

– euh… ouais. Je crois.
– Ah t’as pas aimé ? Mais pourtant y avait Machine, c’est ta copine nan ? Ça devait être sympa! »

 

J’ai de plus en plus l’impression d’être en classe verte. A quel moment se faire des copain(e)s au travail est devenu LE point primordial ? J’ai raté le mémo nan?

Il devait être SYMPA

 

Publicités

8 réflexions sur “Baby Girl

  1. Je compatis… Et cette année ils veulent organiser une « retraite » à mon taf: partir 2 jours tous ensemble loin pour resserrer les liens moi je dis NOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNN!!!!!! bon courage

  2. Nan mais je suis trop morte…je suis prof et les pauses dej, je les esquive systématiquement. Tu racontes tout ce que l’on vit en tant que femmes diplômées issues des minorités (allez, on fait dans l’euphémisme).
    Jamais de la vie je ne pourrai devenir amie avec mes collègues ; ils sont « sympas » (sic) mais depuis quand est-ce que ça suffit pour nouer des relations ? Même Ben Laden devait être « sympa » avec ses camarades. Nan mais sérieux… À un moment donné il faut être honnête, je discute bcp plus avec la « dame de la loge/accueil » qu’avec les collègues. Always. Pourquoi ? Elles sont beaucoup plus intéressantes.
    Enfin bref, hâte de lire ton blog !

      • Le souci, c’est l’absence de référentiels communs avec les blancs (sans guillemets car je ne considère pas que ce soit un gros mot). On ne partage ni les mêmes codes culturels, ni les mêmes préoccupations ou problèmes. Et pas le même humour non plus (enfin ça reste rare). Ça crée des situations où on se sent obligé d’expliquer/justifier/argumenter et c’est très très lassant.
        Je m’ennuie tellement dans mon lycée parisien, sauf avec mes élèves qui ne sont pas encore entrés de plein pied dans le moule conventionnel du salarié lambda. Mais ça ne saurait tarder :-/

      • En fait on peut trouver des sujets de discussion. Tres futiles, en surface. Ms rapidement ca prend des formes oppressives, sous couvert de pseudo humour. La ca ne va plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s